La droite en action, ou le néo esclavagiste…

Share Button

La droite en action, ou le néo esclavagisteAu nom de Radio Galaxie j’ai posé cette question à des parlementaires de la 50eme législature : que pensez-vous en tant que parlementaires de l’épidémie du Zika ? Les parlementaires interrogés ont banalisé la question ; ce n’est pas une préoccupation pour nous ont-ils sèchement et singulièrement répondu ; c’est la question politique qui nous intéresse. Voila qui vous avez voté gens de l’Artibonite, voila qui vous aviez voté gens du Sud, voici a qui vous aviez confié votre vote gens de la grande Anse, gens de l’Ouest, du centre, si effectivement vos votes ont compté.

Un système basé sur l’argent et le profit, sans se soucier du bien-être de la collectivité, du plus grand nombre; un système qui crée des richesses pour une élite, renforçant les inégalités, basé sur l’exploitation, s’appelle la droite ou le néo esclavagiste.

Dans ce système, a chaque fois qu’un pauvre sourit au soleil, il y a quelqu’un qui perd de l’argent, car tu ne travailles pas pour enrichir les tenants du système.

Nous comprenons très bien la position de ces parlementaires qui n’ont aucun intérêt dans la santé de leur population ; cela ne les intéresse pas, si des enfants meurent de faim, cela ne les intéresse pas si des paysans perdent leurs récoltes, cela ne les intéresse pas si l’épidémie de Zika fait des ravages dans le pays.

Le pire, c’est qu’ils trouvent une presse complaisante, des journalistes paresseux, sans imagination, prêts à colporter leurs propos sans questionner.

Jeunes, populations des 10 départements, le Zika est a nos portes, protégez-vous, portez des vêtements longs, utilisez un préservatif a chaque relation sexuelle, nettoyez votre cour, débarrassez-vous des récipients inutiles qui peuvent engendrer des moustiques, utilisez une moustiquaire si vous avez les moyens.

 Le ZIKA ne rentre pas dans les préoccupations des parlementaires de la 50eme législature, ce sont pour la plupart des éléments de la droite, des agents du néo esclavagiste.

Share Button