Thursday, March 10, 2016 @ 11:03 AM Mackensy Mertilien
Share Button

HAITIUne liste de 15 noms de personnalités susceptibles de former le nouveau gouvernement a été rendue publique par le palais national, aucun des ministres du gouvernement démissionnaire n’a été reconduit dans cette liste provisoire…

  1. Fritz-Alphonse JEAN : Ministre de l’Intérieur, des Collectivités territoriales et de la Défense nationale ;
  2. Eric PIERRE : Ministre des Affaires étrangères, des Haïtiens vivant à l’étranger et des Cultes ;
  3. Yves Romain BASTIEN : Ministre de l’Economie et des Finances ;
  4. Enex JEAN-CHARLES : Ministre de la Planification et de la
    Coopération externe ;
  5. Florence ELIE : Ministre de la Justice et de la Sécurité publique ;
  6. Arnoux SEVERIN : Ministre de l’Agriculture, des Ressourcesnaturelles et du Développement rural ;
  7. Daphnée BENOIT DELSOIN : Ministre de la Santé publique et de la Population
  8. Daphnée BENOIT DELSOIN : Ministre a.i. de l’Education nationale, de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique ;
  9. Jacques Evelt EVEILLARD : Ministre des Travaux publics, Transports et Communications ;
  10. Jean René Antoine NICOLAS : Ministre des Affaires sociales et du Travail ;
  11. Jessy C. PETIT-FRERE : Ministre du Commerce et de l’Industrie ;
  12. Simon Dieuseul DESRAS : Ministre de l’Environnement ;
  13. Didier HYPPOLYTE : Ministre du Tourisme ;
  14. Marie Denise CLAUDE : Ministre à la Condition féminine et aux Droits des femmes ;
  15. Marc Aurèle GARCIA : Ministre de la Culture et de la Communication.

Réactions après la publication non encore officielle des membres du cabinet ministériel du premier ministre Fritz Alphonse Jean. Le député Printemps Bélizaire, élu sous la bannière de fanmi lavalas au niveau de la troisième circonscription de Port-au-Prince crie au scandale et demande au président provisoire Jocelerme Privert de se ressaisir. Certains noms figurant sur la liste n’ont pas leur place conteste Printemps Bélizaire l’élu de fanmi lavalas au niveau de la troisième circonscription de Port-au-Prince….

Share Button
Wednesday, March 9, 2016 @ 11:03 AM Mackensy Mertilien
Share Button

enteteLa séance annoncée au sénat de la République pour ce mardi 8 mars 2016 pour élire un nouveau président au sénat n’a pas eu lieu. Néanmoins, Très tard dans l’après  midi, les deux groupes ont finalement trouvé un accord minimum pour reporter la séance au mercredi 9 Mars selon le président par intérim du sénat Lareche Ronald ; cependant la question de l’élection du nouveau président ne sera pas à l’ordre du jour.

La minorité au sénat a exprimé ses regrets après l’avortement de la séance publique annoncée pour le mardi 8 mars 2016 et a dénoncé ce qu’elle appelle la mauvaise foi de la majorité qui refuse selon eux de faire des concessions. Le groupe des 9 est prêt à participer à une séance spéciale visant à sanctionner la  politique générale du premier ministre a dit le sénateur Louis Onondieu, membre de la minorité au sénat…

Le sénateur Wetsner Polycarpe, membre de la majorité, appelle ses collègues de la minorité à tenir compte des problèmes que confronte le pays et les invite à participer à la séance publique de ce mercredi. Aucun compromis n’est possible sur  la composition du bureau du sénat a réagi le sénateur Polycarpe citant l’article 14 des règlements intérieurs du grand corps.

Par ailleurs, la séance annoncée à la chambre basse pour former une commission spéciale devant étudier les pièces du premier ministre Fritz Alphonse Jean ne s’est pas tenue non plus. Le bureau n’a pu réunir les blocs politiques pour organiser cette séance importante. Le président de la chambre des députés cholzer chancy a promis comme annoncé de former la commission spéciale après avoir complété  les commissions permanentes.

Share Button
Tuesday, March 8, 2016 @ 11:03 AM Mackensy Mertilien
Share Button

journee mondiale de lafemmeA l’initiative de la commission permanente à la condition féminine et équité de genre à la chambre basse, le bureau de la dite chambre a organisé ce mardi 8 mars 2016, une cérémonie culturelle pour marquer cette journée. Des femmes, travaillant notamment au parlement haïtien ont été distinguées en la circonstance. Le député Winchel  Olivier, membre de la commission parlementaire permanente a annoncé que sa commission a décidé de déposer des propositions de lois en faveur les femmes.

De nombreuses femmes ont participé à cette cérémonie animée par des artistes haïtiens dont Jeanjean Roosevelt. Le président de la chambre basse cholzer chancy a promis d’accompagner les femmes haïtiennes. L’objectif est de doter le pays d’instruments légaux permettant de défendre le droit des femmes.

La coalition des femmes leaders (COFEL) a aussi marqué cette journée du 8 mars. L’un des chefs de file de cette activité l’ancienne sénatrice de l’ouest Madame Evelyne Cheron monte au créneau pour critiquer certaines organisations féministes qui marginalisent une catégorie de femmes qualifiées de ‘’ti jupon’’. La crise économique qui prévaut en Haïti, telle est la préoccupation de la femme Hattienne constate l’ancien sénateur de l’ouest. Elle déplore le manque de solidarité  qui règne entre les femmes dans le secteur politique ; ce qui est dresse comme un  mur a ce qu’elles occupent des postes décisionnelles dans le pays. Madame Evelyne Cheron a dans ses propos prêché l’unité entre les femmes en vue de la formation d’un conseil électoral crédible qui pourra donner naissance à des acteurs et actrices politiques honnêtes…

Share Button
Wednesday, September 2, 2015 @ 03:09 PM Mackensy Mertilien
Share Button
Le Sens de la Vie…

sens-de-la-vieLa misère est inhumaine, la trop grande richesse est aussi inhumaine. Sans vouloir faire la promotion de la misère, de la pauvreté, du dénuement, de la privation, nous avons des doutes sur la vraie valeur de l’argent ; si vous vivez pour l’argent sachez qu’il ne fait pas et ne fera jamais le bonheur ; si vous aviez des doutes, écoutez l’histoire d’un milliardaire ; Markus Persson, créateur du jeu Minecraft racheté par Microsoft pour 2,5 milliards de dollars en 2014, peut tout acheter. Et c’est bien son problème.


Markus Persson, alias Notch, développeur du jeu Minecraft, a fait fortune en vendant son entreprise Mojang à Microsoft pour 2,5 milliards de dollars en 2014. Et, depuis, il s’ennuie ferme. En une phrase sur Twitter, ce Suédois de 36 ans, propriétaire de l’une des plus belles propriétés de Los Angeles, résume son désarroi : “Le problème lorsque vous avez tout, c’est que vous n’avez plus de motivation, et toute interaction humaine devient impossible à cause du déséquilibre.”


“Je fais la fête à Ibiza avec plein de gens célèbres, je peux faire ce que je veux et je ne me suis jamais senti aussi isolé”. Et ce n’est pas mieux lorsque je suis dans mon pays : “En Suède, je m’assois et j’attends mes amis, qui ont un travail et une famille, en regardant mon reflet dans l’écran.” “D’autres gens qui ont eu un succès soudain me disent que ce sentiment est normal et que ça passera. Markus Persson a perdu beaucoup lorsqu’il a gagné des milliards : ses anciens employés le “détestent tous”, assure-t-il, probablement en raison de la répartition de l’argent de Microsoft : 70 % pour lui seul. Il a “trouvé une fille super”, mais “elle a peur de moi et de mon mode de vie, et m’a remplacé par une personne normale”.


Sur Twitter, des internautes lui conseillent de se lancer dans de grands projets, de mettre son argent à contribution pour le bien de l’humanité, comme l’ont fait de nombreux milliardaires.


Que sert-il à un homme, une femme de tout gagner pour se sentir triste après, détesté, sans véritables amis, abandonné ; la fanmi lavalas avait fait l’expérience de tout posséder, de tout accaparer en 2001, c’était pour son malheur ; Jules César le conquérant après avoir maitrisé ses adversaires, a régné dans la peur de son entourage jusqu’à son empoisonnement, une démarche dont même son fils approuva ; aujourd’hui, que ceux qui veulent tout contrôler, ceux qui veulent tout accaparer font mémoire du passé et plus près de nous du cas de Markus Persson.


Réfléchissez bien, l’argent ne fait pas toujours le bonheur, même s’il est nécessaire dans notre mode de vie ; nous qui voulons tout accaparer pour ne rien laisser aux autres, réfléchissons bien au sens de la vie, au sens de notre vie. La misère est inhumaine, la trop grande richesse est aussi inhumaine…le Sens de la Vie…

Daniel Raphaël Th.  – Galaxie

Share Button
Wednesday, August 26, 2015 @ 08:08 PM Mackensy Mertilien
Share Button
34 cas seront entendus par les juges électoraux durant les assises selon le président du Bureau électoral départemental de l’ouest 1 Wally Desence dans une interview exclusive à radio Télé Galaxie. Entre temps le tirage au sort prévue pour ce mardi a été reportée à mercredi matin 9 heures a fait savoir le président du BEB de l’ouest 1 ; il invite les partis et les candidats qui avaient produit des contestations à se présenter au BED afin d’assister à cette opération.

F7AuyO1vLa bataille juridique entre les avocats des candidats contestataires et ceux des candidats contestés démarre ce Mercredi au niveau du bureau électoral départemental de l’ouest un (1) qui sera transformé en tribunal électoral à cet effet. 34 cas seront entendus lors de ces assises prévus en trois chambres séparées. La séance d’audition marquera une nouvelle étape dans le processus de contestation selon le président du bureau électoral départemental de l’ouest un Wally Désence. Cette nouvelle phase consiste à décanter les types de contestations reçus et à les distribuer aux différentes chambres pour les programmer en séance publique selon le président du bureau électoral Wally Désence.


Avant le début des auditions prévues un peu plus tard dans la journée, le BED de l’ouest 1 a décidé d’organiser la séance de tirage au sort pour distribuer les dossiers de contestations reçues. Les candidats contestataires, les partis politiques et le public en général sont invités à prendre part à cette cérémonie prévue dès 9 heures du matin a déclaré Wally Désence.

<<Le bureau du contentieux électoral départemental de l’ouest fait tout ce qui est nécessaire pour se prononcer sur les cas de contestations dans un délai raisonnable>> a promis le président du bureau électoral départemental de l’ouest un Wally Désence.


Selon le décret électoral de 2015 le bureau électoral départemental reçoit les cas de contestations produits par les candidats insatisfaits des résultats préliminaires du conseil électoral provisoire et se transforme en bureau du contentieux électoral départemental (BCED) pour les entendre. La décision prise par le BCED n’est pas irrévocable ; elle pourrait être attaquée par la personne lésée par devant le bureau du contentieux électoral national (BCEN) qui sera présidé par un conseiller électoral tiré au sort. La décision du bureau du contentieux électoral national BCEN, est sans recours selon le décret électoral de 2015.

Jean Robert Delcine  – Galaxie

Share Button
Tuesday, August 25, 2015 @ 06:08 PM Mackensy Mertilien
Share Button

cep membresPince sans rire…


Le visage fermé des membres du CEP ; comme s’ils allaient à la guerre ; regards durs, expression menaçante, ton provocateur, lors de la présentation des résultats ; ils se sont enfuis après la conférence sans donner à la presse le temps de poser des questions ; ils ont référé les journalistes au site du CEP pour des résultats qui n’étaient pas disponibles ; ils ont aussi laissé aux journalistes le soin de présenter les résultats à leurs places…


Quota de femmes ; une utopie dans ce pays de machos…


Alors que plusieurs institutions nationales et internationales ont plaidé pour la participation d’un plus grand nombre de femmes dans les élections en Haïti cette année avec à l’appui le respect du quota de 30% de femmes exigé par le décret électoral et la constitution, une faible quantité de femmes ont participé aux législatives du 9 Aout, soit 162 sur 1515 candidats habilités à participer aux prochaines législatives. Cependant sur un total de 186 prétendants des 20 postes à pouvoir au sénat, une seule femme devra participer au second. Il s’agit de Marie -Carme Cinéas de la plateforme VERITE pour le département des NIPPES.


Des candidats avec des scores insignifiants :


Résultats des élections pour la députation dans les circonscriptions du département de l’Ouest hormis la 1ere circonscription de Port au Prince
Pourquoi ces candidats avaient fait campagne? Qui leur avait dit qu’ils pouvaient être élus députés? En chiffre, les candidats qui ont obtenu moins de 15 voix dans l’Ouest
1- Marc Elie Nestor – UNIR – 6 voix sur 1.78 (Arcahaie)
2-jean Watson François – INITE- 7 voix sur 2.729 (Cabaret)
3-Jean Mario Fabre – PPFF- 10 voix sur 1.780 (Cabaret)
4-Elize Sincère – Plateforme PEYIZAN – 12 voix sur 21.633 Petit Goave
5- Jean Pierre Raoul MICHEL – Kontra pepla- 13 voix sur 7.219 (Thomazeau)
6-Gerteau Lindor – KID – 14 voix sur 21.633 (Petit Goave)


Regrets, larmes de crocodiles, corrections :


Le président du conseil électoral provisoire Pierre Louis Opont a annoncé un ensemble de corrections dans la machine électorale au cours du deuxième du tour qui sera coïncide au premier tour des présidentielles. Parmi ces mesures l’on peut citer: Un orienteur par centre de vote afin de faciliter la tache aux électeurs, la prolongation de la durée de la campagne électorale, les mandants seront disponibles 15 jours avent les élections et la liste électorale sera disponible et affichée dans les bed et becs du pays 30 jours avant la date du scrutin.


Des mesures devront être prises à différent niveau a annoncé Pierre Louis Opont.


Absence, malaise, mensonges ?


Les conseillers électoraux Yolette Mengual et Jacceus Joseph ont brillé par leur absence lors du point de presse du CEP annonçant la publication des résultats préliminaires des législatives du 9 Aout 2015. Souffrante d’un malaise Yolette Mengual a du rentrer chez elle et le conseiller Jacceus Joseph lui est en voyage d’étude a dit le président du CEP Pierre Louis OPONT.


Retour à la case départ… ?


Le Conseil électoral provisoire annonce que les élections seront reprises dans prés d’une vingtaine de circonscriptions où les procès-verbaux récupérés n’ont pu atteindre 70%.
Pour le département de l’Ouest, les élections législatives seront reprises dans six circonscriptions. Il s’agit de la 1ère circonscription de Port-au-Prince, cité Soleil, Gressier, Cornillon, Arcahaie, et Cabaret.
Pour l’Artibonite : Ennery, Saint-marc, Verrettes, La Chapelle, Dessalines, Petite-Rivière, Grande Saline, Desdunes, sont les circonscriptions concernées.
Nord-Ouest : Mole-Saint Nicolas.
Centre : Boucan Carré, Savanette.
Sud-est : Marigot.
Nord : Acul du Nord, Dondon, Port Margot, Plaisance, Grande Rivière du Nord, Saint Raphael.
Dans le Sud, les élections seront reprises dans une seule commune, Port-à-Piment en est la circonscription…


Le 25 octobre prochain, date fixée par le calendrier électoral pour les présidentielles, le second tour des législatives et des territoriales, les élections seront reprises dans près d’une trentaine de circonscriptions où la quantité de procès-verbaux reçus est insignifiante.

Share Button
Monday, August 24, 2015 @ 06:08 PM Mackensy Mertilien
Share Button
A preuve 1853 candidats ont trouvé l’adhésion du conseil électoral provisoire pour occuper les 139 postes à pouvoir. Désir de servir le pays ou trouver un boulot pour les 4 ans à venir, ou est l’enjeu ? Combien coutera la cinquantième législature au pays.

Parlement-haitien1853 candidats ont été autorisés par l’institution électorale à prendre part aux élections législatives dont les résultats préliminaires du premier tour ont été publiés le 20 Aout dernier. Cette élection devra permettre rappelons le de combler 139 postes à pouvoir au parlement à savoir 20 au sénat de la République et 119 à la chambre basse. Les violences et les tentatives de fraudes enregistrées lors du premier tour de ces élections ont obligé le conseil électoral provisoire à reprendre ces joutes dans 25 des 119 circonscriptions du pays. Le CEP a du écarter jusqu’à date 16 candidats pour leur implication présumée dans ces violences électorales. Pourquoi toutes ces violences dans une élection législative s’interrogent plus d’un. Veulent-ils servir vraiment le pays ou de préférence sont-ils guidés par les privilèges offerts par ce poste? Combien coute mensuellement la prochaine
législature aux contribuables Haïtiens? En effet, le salaire mensuel brut d’un député du peuple est de 97 200 gourdes. Les députés membres du bureau de commission parlementaire permanente reçoivent des frais mensuels additionnels de l’ordre de 34 mille gourdes…


Les simples membres de commission reçoivent en peu moins soit 29 mille gourdes. A remarquer, selon les règlements intérieurs de la chambre basse, un député peut être membre de plusieurs commissions permanentes.


De plus, les députés reçoivent 10 mille gourdes de carte de recharges émises par l’une ou l’autre des deux principales compagnies du pays, 25 mille gourdes de carburant par moi, 20 mille dollars US pour achat de véhicule, 400 cent mille gourdes pour sa résidence secondaire, entre 10 à 40 mille gourdes pour payer ses 3 membres de bureau, 120 mille gourdes pour deux consultants, 70 mille gourdes pour les fêtes patronales et 600 cent dollars américains de per diem par jour en cas de voyage officiel à l’étranger. Réfléchissez un peu, L’enjeu est important, on comprendra peut-être pourquoi toutes ces violences pour remporter les élections dans sa circonscription…


Faites le total et multipliez le tout par 199 vous aurez certainement une idée de ce que coutera la 50ieme législature à l’état Haïtien en salaire brut. Le sénateur n’a pas été comptabilisé dans le texte et fera certainement l’objet d’une étude séparée…

Jean Robert Delcine  – Galaxie

Share Button
Thursday, July 30, 2015 @ 08:07 PM Mackensy Mertilien
Share Button
L’Observatoire Haïtien sur la Traite et le trafic de Personnes dénonce toutes les organisations criminelles qui utilisent la pauvreté et la vulnérabilité des personnes pour faire des sources de revenus.

 

la traite des êtres humainsHaïti est un pays d’origine, de transit et de destination pour les hommes, les femmes et les enfants victimes de la traite des personnes à des fins de travail forcé et d’exploitation sexuelle. Aujourd’hui la femme haïtienne peu importe sa catégorie sociale est avilie, mise à nue par un chef d’état qui ne ménage pas ses propos au mépris de toutes les lois et conventions. La SOFA s’insurge et crie au scandale.

La SOFA est très remontée contre Michel Martelly ; le chef de l’état haïtien s’est illustré une nouvelle fois en lançant des propos grivois, malsains, irrévérencieux à la population miragoanaise, particulièrement à l’endroit de la junte féminine avilie, giflée alors qu’il était en campagne pour le compte des candidats du PHTK. Michel Martelly dans la peau de sweet micky a de nouveau rabaissé au plus bas niveau la fonction de président. Olga Benoit l’une des porte-parole de la SOFA a régi en ces termes :<.

Cette scène pour le moins honteux ne fait pas l’honneur à la population haïtienne notamment aux héroïnes qui se sont livrées corps et âme pour la patrie commune. Olga BENOIT dans le contexte électoral invite les électeurs haïtiens à faire des choix intelligents et réfléchis lors des élections en vue de voter de dignes élus aux postes.

Michel Martelly dit Sweet Micky de la scène à la magistrature suprême de l’état est linéaire dans son comportement et dans ses verbes. Que fera-t-il de plus pour surprendre la population? Chassez le naturel il revient toujours au galop.

Uguenson AUGUSTE  – Galaxie

Share Button
Tuesday, July 28, 2015 @ 03:07 PM Mackensy Mertilien
Share Button
Les leaders de partis dénoncent ce manquement, alors que le parti pro présidentiel le PHTK fait le tour des départements à grand renfort de publicités : t-shirt frappé à l’effigie des candidats. l’OPL et l’UNIR critiquent l’absence de fair play dans le processus électoral.

 

F7AuyO1vAvec ou sans le financement promis par l’état haïtien pour la campagne, certains partis politiques décident d’engager la bataille électorale. C’est le cas pour l’Union Nationale pour l’Intégrité et la Réconciliation (UNIR). Le candidat à la présidence de ce parti, l’ancien journaliste Jean Clarens RENOIs s’étonne devant l’opulence affichée par les candidats du PHTK et regroupements proches du pouvoir en campagne avec les moyens dont dispose l’état ; ‘’véhicule tout terrain, carburant, dispositifs de sécurité impressionnants pour ne citer que ceux là’’.

L’ancien député Harry Marssant, haut cadre de l’Organisation du Peuple en Lutte est sur la même longueur d’onde que Jean Clarens Renoit. Le processus électoral est caractérisé non seulement par la violence, mais aussi par un déséquilibre patent entre le parti au pouvoir pourvu de tout au détriment d’autres partis sans grandes ressources ; cependant avec les moyens du bord, ils caressent l’espoir de gagner la sympathie de l’électorat. Harry MARSSANT crie au scandale.

Notons que lundi dernier certains leaders politiques se sont présentés au local du CEP pour remplir un formulaire dans le cadre du processus devant aboutir au financement de la campagne électorales des partis et candidats agréés. Le dossier était encore à l’étude a dénoncé Maitre Wilfrid MICHEL de la plateforme RAPROCHE.

Quoiqu’on dise nous avançons à grand pas de la date du 9 août pour le premier tour des élections législatives. Les observateurs de l’Union Européenne sont déjà déployés sur le terrain, les dés sont jetés et les enjeux sont de taille.

Uguenson AUGUSTE  – Galaxie

Share Button
Tuesday, July 28, 2015 @ 02:07 PM Mackensy Mertilien
Share Button

 

Materiel-Electoral-3-1900x700_cLa tenue des élections législatives semble se préciser pour le 9 août. Le conseil électoral provisoire a annoncé ce lundi l’arrivée d’une première cargaison de bulletins le dimanche 26 juillet. Pour l’heure les responsables électoraux vérifient l’authenticité et la qualité de ces bulletins avant de les acheminer au niveau des départements du pays. Le porte parole du CEP Frantz BERNADIN a annoncé également une panoplie d’activités du conseil électoral ayant rapport à la formation des superviseurs et superviseurs adjoints. En ce qui concerne les éventuels électeurs qui ont changé d’adresse, ces derniers peuvent avoir des informations en effectuant des appels gratuits aux numéros de téléphone suivants : 8828 à 8831.

A quand le financement des partis politiques? Le porte parole du conseil électoral provisoire Frantz BERNADIN a laissé croire que les responsables politiques devraient préalablement remplir un formulaire au local du CEP qui à son tour acheminera les documents aux autorités compétentes pour le suivi. Cependant il n’était pas en mesure de préciser la date à laquelle les partis politiques pourront recevoir ce financement qui se fait encore attendre.

Ce lundi plusieurs responsables politiques se sont présentés au conseil électoral provisoire pour remplir ce formulaire aux fins de recevoir le financement pour la campagne électorale. Coup de théâtre le dit formulaire n’était pas disponible pour les responsables de partis qui se sont plaints de cette situation d’incertitude.
Nous sommes à 2 semaines du 9 aout, des candidats attendent toujours cette subvention pour démarrer leur campagne…

Share Button