Monday, December 12, 2016 @ 03:12 PM Mackensy Mertilien
Share Button

dialyseAu moins six (6)  personnes sont testées positives par mois de l’insuffisance Rénale en Haïti. Des chiffres confirmés par le Néphrologue Audie Métayer, directeur de la seule  unité de dialyse publique  dont dispose le pays. Dans la majorité des cas, Cette pathologie a toujours eu raison des malades.

Les traitements de l’insuffisance rénale chronique (IRC), notamment très onéreux au niveau des institutions  privées ne sont pas très abordables. Le patient dont les conditions de vie laissent  déjà à désirer meurent faute de traitement. Ici en Haïti, il ne fait l’ombre de doute que l’insuffisance rénale continue de broyer des vie à un rythme alarmant. 

Derlie Pierre-Ville,25 ans, habite à Delmas ; commune située au  nord de Port-au-Prince. La native de Jacmel a eu la douloureuse surprise de sa vie quand lors d’une visite médicale chez son médecin et après maintes analyses a appris qu’elle est diagnostiquée d’une insuffisance rénale chronique.

”Mon visage ,mes pieds enflaient, j’essoufflais sans arrêt, je me suis rendue à l’Hôpital, le docteur m’a dit que je suis hypertendue”, rapporte en sanglots Derlie.

En fait ,une tension artérielle non-contrôlée est à l’origine de sa pathologie.

Depuis lors, Derlie  lutte de toutes ses forces pour survivre face à cette  maladie .

Son seul recours demeure la dialyse. Cette dernière est une technique médicale permettant  de filtrer le sang  d’une personne atteinte de l’insuffisance rénale en phase avancée. La vie de Derlie ne tient qu’à ces séances.

Un malade doit réaliser au moins 8 séances de dialyse par mois. Sans ce traitement ,le patient ne pourra pas survivre. Or ,pour une population de près de 11 millions d’Habitants, le pays ne dispose que de quatre centres de traitement dont un seul du secteur public de santé.

Derlie Pierre explique qu’on a besoin de deux cent dollars américains pour réaliser une séance de dialyse dans un centre de santé privé.”Alorsqu’au niveau de l’unité de dialyse de l’hôpital de l’université d’Etat D’Haïti, (hôpital public) on réclame un frais d’à peu près quatre mille cinq cents gourdes.

Par ailleurs ,pour sa survie, Derlie  rêve de trouver un meilleur emploi dans le but de couvrir les frais de son traitement .

Mais le marché du travail ne lui sourit pas car ici en Haïti, Il est rare d’obtenir un emploi sans expérience. De plus , sa maladie constitue un obstacle à toute possibilité d’embauche.

N’ayant d’autre alternative, Derlie Pierre-ville ne cesse de demander constamment de l’aide de certains membres de sa famille ou de proches qui ont les moyens afin de poursuivre ses séances de dialyse.

Derlie n’est pas la seule comme beaucoup d’haïtiens à vivre ce cauchemar. Madame Limon St-Hubert est âgée d’une quarantaine d’années. Deux fois par semaine ,elle est obligée de faire, dans les deux sens, le trajet Cap-Haïtien – Port-au-Prince. Depuis trois mois, elle souffre d’insuffisance rénale. Depuis, cette ancienne employée d’une banque privée de la ville du Cap,  a été remerciée du fait qu’elle doit se déplacer deux fois par semaine  dans la capitale. Se sentant à maintes fois humiliée, et désespérée, fort souvent,  n’était-ce la solidarité de plusieurs membres de sa famille et amis, elle se serait déjà suicidée.

Hypertension, première cause  de l’insuffisance rénale.

Docteur Audie Métayer est sans équivoque : Les haïtiens consomment trop de sel. Le néphrologue affirme qu’en Haïti, on mange autour  de 24 grammes de sel par jour.

Or la quantité recommandée ne dépasse pas 6 grammes, précise le spécialiste de la maladie des reins.

Selon le médecin, la consommation excessive de sel provoque une montée de  tension arterielle.

Et de dire que l’hypertension va affecter directement les reins.

‘’Beaucoup de gens meurent des problèmes rénaux à travers les régions reculées. Ces décès sont liés notamment à l’absence d’infrastructures sanitaires adéquates. D’ailleurs, en région,plus de 70% des malades en raison d’une insuffisance rénale meurent faute de soins ,mentionne le spécialiste de la maladie des reins, appelant à la mise en œuvre d’une politique publique susceptible de faciliter la prise en charge et de prévenir la maladie.”

La commission santé de la chambre des députés préoccupée…

Sinal Bertrand, président de la commission santé de la chambre des députés, salue les efforts du ministère de la santé publique  ayant installé  six (6) nouveaux appareils à l’unité de dialyse de l’hôpital d’Etat  .Ces machines  vont  permettre à plus de malades de se faire dialyser. Toutefois, le parlementaire  n’est pas au bout de sa satisfaction. Le représentant de Port-salut (Sud, Haïti), plaide en faveur de l’ouverture de nouveaux centres de traitement dans les zones reculées du pays.

Le ministre de la santé publique et de la population (MSSP), lui aussi, partage largement les  préoccupations exprimées par le député Sinal Bertrand. Le Docteur Daphnée Benoit Delsoin n’entend pas rester insensible face à cette situation pour le moins alarmante. Un nouveau  centre de traitement de dialyse devrait être opérationnel à partir  du mois de Décembre 2016 ,à l’hôpital public Justinien du cap haïtien,  ( près de 200 km au nord de Port-au-Prince), annonce la responsable du système de santé Haïtien.

A date, il est difficile de confirmer avec certitude le taux de mortalité associé à l’insuffisance rénale. Déficience ou manque de centres spécialisés pour prendre les patients en charge, très peu de néphrologues pour une population de plus de 10 millions d’habitants,  absence de sensibilisation sur la maladie .Certains spécialistes  craignent que l’insuffisance rénale ne devienne le problème de santé majeur, considérant le rythme avec lequel elle affecte toutes les couches de la population.

Entre temps Derlie et Madame St-Hubert, couchées côte à côte pour une séance de dialyse se demandent  avec inquiétude pour combien de temps, elles pourront vivre ce calvaire  si jamais,  le secteur privé associé au secteur public ne reconnaissent pas la dimension de ce tueur silencieux  qui continue d’endeuiller des familles entières.

Jean Allens Macajoux

 

Share Button
Tuesday, January 20, 2015 @ 09:01 AM Patrice Merisier
Share Button

image

Et voilà la formation du nouveau cabinet ministériel tant attendue a été publiée hier soir. Avec 18 Ministres et 16 secrétaires ce nouveau cabinet ministériel est composé notamment de proches du pouvoir et aussi de représentants de partis qui jusqu’à qu’aux discussions de Kinam était opposés au pouvoir en place.

C’est le cas notamment de INITE, Ayisyen pou Ayiti ou encore la Fusion des Socio Démocrates. Dans une note rendue publique hier le Secrétariat Général de la Présidence informe la population en général que le Premier ministre, en accord avec le Président de la République, a procédé, ce dimanche 18 Janvier 2015, conformément à la Constitution, à la formation du Cabinet ministériel. Nous vous présentons ainsi donc la composition du nouveau cabinet :

Le citoyen Yves Germain JOSEPH est nommé Ministre de la Planification et de la Coopération Externe

Le citoyen Duly BRUTUS est nommé Ministre des Affaires Etrangères et des Cultes

Le citoyen Pierre Richard CASIMIR est nommé Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique 

Le citoyen Wilson LALEAU est nommé Ministre de l’Economie et des Finances

Le citoyen Jacques ROUSSEAU est nommé Ministre des Travaux Publics, Transports et Communications  

Le citoyen Jean François THOMAS est nommé Ministre de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural 

La citoyenne Stéphanie BALMIR VILLEDROUIN est nommée Ministre du Tourisme et des Industries Créatives

Le citoyen Nesmy MANIGAT est nommé Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle

La citoyenne Florence DUPERVAL GUILLAUME est nommée Ministre de la Santé Publique et de la Population 

Le citoyen Victor BENOIT est nommé Ministre des Affaires Sociales et du Travail 

Le citoyen Ariel Henry est nommé Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales

Le citoyen Hervey DAY est nommé Ministre du Commerce et de l’Industrie

La citoyenne Dithny Joan RATON est nommée Ministre de la Culture

Le citoyen Rotchild FRANCOIS JR. est nommé Ministre de la Communication

La citoyenne Yves Rose MORQUETTE est nommée Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes

Le citoyen Lener RENAULD est nommé Ministre de la Défense ; Le citoyen Pieriche OLICIER est nommé Ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger

Le citoyen Jean Fritz JEAN-LOUIS est nommé Ministre Délégué auprès du Premier ministre chargé des questions électorales

Le citoyen Henri Robert STERLIN est nommé Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères

Le citoyen Carel ALEXANDRE est nommé Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique

Le citoyen Philippe CINEAS est nommé Secrétaire d’Etat Travaux Publics, Transports et Communications

Le citoyen Robert LABROUSSE est nommé Secrétaire d’Etat à la Coopération Externe

Le citoyen Michel PRESUME est nommé Secrétaire d’Etat à la Planification

Le citoyen Patrick Sully Wilfrid JOSEPH est nommé Secrétaire d’Etat à l’Intérieur

Le citoyen Audain BERNADEL est nommé Secrétaire d’Etat aux Collectivités Territoriales

Le citoyen Michel CHANCY est nommé Secrétaire d’Etat à la Production Animale

Le citoyen Fresner DORCIN est nommé Secrétaire d’Etat à la Production Végétale

Le citoyen Fednel MONCHERY est nommé Secrétaire d’Etat à la Réforme Agraire

Le citoyen Pierre André GEDEON est nommé Secrétaire d’Etat à la Relance Agricole

La citoyenne Marina GOURGUE est nommée Secrétaire d’Etat à la Formation Professionnelle

Le citoyen Mozart CLERISSON est nommé Secrétaire d’Etat à l’Alphabétisation

Le citoyen Wilfrid SAINT JUSTE est nommé Secrétaire d’Etat aux organisations sociales

Le citoyen Gerald ORIOL est nommé Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapés  

La citoyenne Gabrielle HYACINTHE est nommé Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et à l’Action Civique

Le citoyen Jean Marie Claude Germain est nommé Ministre de l’Environnement

Le citoyen Jimmy Albert est nommé Ministre de la Jeunesse des Sports et de l’Action Civique

Le Citoyen Jacquenet Occilus est nommé Secrétaire d’Etat à la Réforme de la Justice.

Share Button
Friday, January 16, 2015 @ 10:01 AM Mackensy Mertilien
Share Button

MichelMartellySelon des sources émanant  de la présidence le Chef de l’Etat Michel Martelly  devrait faire une adresse à la nation ce soir en direct depuis le palais national.  Des membres du corps diplomatique, les Sénateurs encore en fonction et d’autres personnalités de la classe politique ont été invités au palais national en vue d’assister à ce discours que doit prononcer le Chef de l’Exécutif. Alors que les tractations se poursuivent pour la formation du prochain cabinet ministériel avec à sa tête l’ancien dirigeant de la KID Evans Paul, aucune information n’a filtré jusqu’à ce vendredi matin sur la teneur du message que le Président de la République compte délivrer.

Certains parlementaires contactés par la presse ont déjà indiqué qu’ils ne répondront pas à l’invitation du Chef de l’état cet-après midi au palais national en raison du comportement jugé «  irrévérencieux » que le President avait eu à l’endroit du Sénateur Steven Benoît en début de semaine lors d’une rencontre avec les 10 Sénateurs encore en fonction. 

D’autres sénateurs invités au palais cet après-midi sont dans l’embarras dans la mesure où ils ne sont guère informés de ce que va dire le Président de la République sans pour autant écarter la possibilité à ce qu’Ils y  soient présents 

Quoiqu’il en soit le suspens demeure entier et tous les projecteurs seront braqués sur le palais national à compter de 5 heures cet après-midi, heure prévue pour cette adresse à la nation du Chef de l’Etat Haïtien…

 


 

 

Share Button